Leadership Centre

Supporting leadership capacity building within Ontario.

Leadership Centre website

Enhancing leadership competencies, facilitating thoughtful discussion and examination of leadership issues for public health professionals.

Visit site

Community Food Advisor

Promoting safe and nutritious food selection, preparation and storage practices.

Community Food Advisor website

Community Food Advisors work in their community to improve and promote safe and healthy food selection, preparation, and storage practices.

Visit site

Public Health and You

Your questions about public health answered...all in one place.

Public Health and You website

Learn about why public health plays a vital role in ensuring the health of communities across Ontario!

Visit site

Ontario Public Health Association

Committed to improving the health of Ontarians.

OPHA website

Since 1949, OPHA has served as a catalyst for development in the Public Health sector.

Visit site

Nutrition Resource Centre

Credible public health nutrition at your fingertips.

Nutrition Resource Centre website

Strengthening the capacity of health professionals across all care settings and in all communities across Ontario.

Visit site

Nutrispeak (French)

Nutrispeak (French)
Je connais une petite fille qui est obsédée par les bonbons, ce qui est ironique, puisque sa mère est diététiste. “Mais qu’est-ce que j’ai bien pu faire pour mériter une fille aussi difficile?” se lamentait-elle en me confiant qu’Amélie demande des bonbons au déjeûner, au dîner et au souper ainsi qu’à l’heure des collations. À l’âge de trois ans et demi, Amélie écrivit une liste d’épicerie pour sa mère, et cette liste ne comptait qu’un seul item: “bonbons”. Quel contraste avec son grand frère, qui lui, mange absolument de tout!
 
En tant que "diététise", la maman d’Amélie s’avère très consciente de l’importance d’offrir des aliments santé à sa famille. Bien qu’elle sache qu’elle est responsable de ce qui est servi aux repas, elle a cependant appris que “parce que j’ai dit non” ne s’avère pas toujours la meilleure réponse quand un enfant demande “pourquoi est-ce que je ne peux pas avoir de bonbons pour souper?” La ligne directrice qui affirme que les parents décident de ce qui est servi aux repas et que les enfants décident de la quantité de nourriture qu’ils mangent ne suffit pas toujours. Les enfants ont parfois besoin d’explications. Donc, que doit faire un parent qui souhaite que son enfant mange - et aime - les légumes?
 
Tout en discutant de la situation, nous nous sommes souvenues qu’il doit parfois y avoir jusqu’à dix expositions à un nouvel aliment pour motiver un enfant à y goûter. Ensuite, cela peut prendre autant de fois à cet enfant pour qu’il l’apprécie. Ainsi, le rôle du parent demeure tout simplement de continuer à offrir une variété d’aliments santé, incluant les légumes, sans se faire prendre au piège des luttes de pouvoir et, bien sûr, de démontrer sa propre appréciation en mangeant lui-même ces aliments.
 
En bout de ligne, cette maman a eu du succès en inventant une histoire qu’elle a racontée à sa fille. Elle a utilisé comme métaphore la construction d’une maison afin d’expliquer pourquoi elle ne servait pas de bonbons au souper. Les matériaux de construction de la maison sont les groupes d’aliments. Les produits du groupe Lait et substituts forment la charpente (ou la structure) de la maison. Les Viandes et substituts sont les briques. Les Produits céréaliers fournissent l’énergie et les outils pour les bâtisseurs, alors que les Légumes et fruits deviennent des rayons laser que les elfes-pilotes utilisent afin de bombarder les singes-saboteurs, qui représentent les maladies. Tous les groupes d’aliments jouent des rôles importants dans la construction de la maison.
 
Amélie s’est vite attachée au personnage principal de l’histoire, Lucie, une petite fille qui, tout comme elle, ne voulait manger que des bonbons. Comme Amélie, Lucie aime être en santé et avoir de l’énergie pour courir partout. Les concepts de “bon” ou “mauvais” ne font pas partie de l’histoire, car ces termes peuvent altérer l’expérience de la nutrition et créer des troubles alimentaires à long terme. Apprendre à un enfant à écouter ses propres signaux de la faim, tout en trouvant des aliments santé satisfaisants, est un facteur-clé pour développer de bonnes habitudes alimentaires. Lorsque la maman d’Amélie a vu le regard de sa fille s’allumer, elle a réalisé qu’elle était sur la bonne piste. De ce fait, une histoire fut écrite pour les parents qui, eux aussi, éprouvent des difficultés aux repas. Cette histoire peut aider les parents à expliquer pourquoi ils ne servent pas de ragoût aux guimauves, ni ce soir, ni demain soir. Amélie demande encore des bonbons, mais moins fréquemment. Élever des enfants demeure, après tout, un processus.
 
La formation de diététiste de cette maman l’a aidée à rendre cette histoire rigoureuse au point de vue scientifique, tandis que son expérience en tant que parent lui a permis d’inventer un conte à la fois intéressant et divertissant. Son livre, magnifiquement illustré, s’intitule Carambole, la fée des aliments. Il est disponible sur amazon.com ou sur son site: www.lafeedesaliments.com

Vesanto Melina est une diététiste, auteure et consultante située à Vancouver. Claudia Lemay est une diététiste et auteure située à Surrey en Colombie-Britannique. Elle travaille sur son deuxième livre sur la nutrition pour enfants qui traitera du diabète. 

Comments

comments powered by Disqus